• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

 "Nouveau regard sur les cellules souches" de Jean-Pascal Capp (LISBP)

Pour son deuxième ouvrage, Jean-Pascal Capp, Maître de conférence INSA au LISBP (UMR CNRS-INSA-INRA), dresse un bilan sur les cellules souches. Que de promesses thérapeutiques en leur nom. Mais avant, il faut les comprendre pleinement. Ce livre fait le point sur ce que l'on sait, ce que l'on croit savoir et propose un regard novateur sur ce phénomène biologique qui défie l'entendement.

Nouveau regard sur les cellules souches
Publié le 01/02/2016
Mots-clés :

 

"Nouveau regard sur les cellules souches"
Jean-Pascal Capp

Préface de Thomas Heams

 

Dossier de presse :

La notion de cellule souche est en plein bouleversement. La vision issue des études pionnières et des premières études moléculaires des années 1960 et 1970 est battue en brèche par de nouveaux éléments expérimentaux obtenus depuis moins d’une décennie. Ces résultats, rendus possibles par certaines avancées technologiques, sont venus questionner la définition même des cellules souches en termes moléculaires précis. Loin d’être des entités à l’identité bien définie, elles sont en réalité intrinsèquement instables et variables, ce qui a des conséquences fortes en termes de conception de la différenciation cellulaire, du développement des organismes et du développement cancéreux. Après avoir décrit l’histoire et l’actualité de la notion de cellule souche, cet ouvrage propose des alternatives aux modèles de développement classiques basés sur le déterminisme génétique, de manière à mieux intégrer les données accumulées sur le comportement aléatoire des cellules souches. Il aborde ensuite la question très actuelle de la « reprogrammation » cellulaire qui vise notamment à obtenir des cellules souches à partir de cellules plus différenciées. La manière dont les différentes voies de « reprogrammation » doivent être reconsidérées vis-à- vis de la révolution conceptuelle dont il est question auparavant permet d’introduire une nouvelle perspective sur la médecine régénérative, l’une des principales motivations de l’étude des cellules souches. Cet aspect biomédical et l’aspect plus « fondamental » constituent le double intérêt de ce livre qui contribue à établir une biologie vraiment contemporaine intégrant pleinement le rôle du hasard dans le comportement

cellulaire.

 

Contacts :