• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Nutrition animale : Adisseo et TWB confirment le succès de l’alternative biologique pour produire la méthionine

Adisseo, groupe industriel spécialisé dans la nutrition animale, et TWB, facilitateur de projets de recherche et développement en biologie industrielle, collaborent depuis2012afin de trouver une voie biologique de production de la méthionine, un acide aminé essentiel pour la nutrition animale traditionnellement produit par voie pétrochimique. Nommé SYNTHACS, ce projet de recherche collaboratif affiche des premiers résultats concluants. Fort de ce succès, Adisseo et TWB en relation étroite avec les équipes du LISBP annoncent la poursuite du projet, qui a obtenu par ailleurs le soutien de l’ADEME.

. © Inra
Mis à jour le 02/10/2018
Publié le 01/10/2018

Communiqué de presse
Toulouse, le 27 septembre 2018

La méthionine produite par voie biologique : une découverte scientifique significative

Soutenu dans le cadre du 1erappel d’offres du Programme d'Investissement d’Avenir, ce projet propose une alternative à l’utilisation de la pétrochimie pour produire la méthionine à partir de biomasse renouvelable, et plus précisément à partir de l'amidon de maïs. L’enjeu est de taille car contrairement aux autres acides aminés fabriqués à l’échelle industrielle par voie biologique, la production de la méthionine n’est aujourd’hui économiquement viable que par voie pétrochimique.

Sous l’impulsion de chercheurs du LISBP, les équipes R&D d’Adisseo ont travaillé depuis plusieurs années sur la production de méthionine par voie biologique. La première phase de recherche du projet SYNTHACS, combinant des approches d’ingénierie métabolique, d’enzymologie et de modélisation, permet aujourd’hui de confirmer l’efficacité de la voie biologique pour produire la méthionine.

« Ce projet démontre les potentialités de la biologie synthétique dans une approche industrielle pragmatique: partant d’une production de quelques mg du précurseur de la méthionine au démarrage du projet, celle-ci a été multipliée par plus de 1000 fois à son terme », commente Jean-Marie François, professeur INSA Toulouse, responsable scientifique du projet. Et d’ajouter: « Grâce à TWB, nous avons bénéficié d’un environnement technologique de choix, d’un appui administratif et logistique vraiment très appréciable pour des chercheurs! »

Qui plus est, en terme de valorisation, la satisfaction est au rendez-vous pour tous les partenaires du projet avec deux publications dans des revues de prestige par les chercheurs et le dépôt de 3 familles de brevets sur le marché mondial par Adisseo.

De la découverte scientifique à la phase d’industrialisation

Fort de cette première découverte scientifique, Adisseo a décidé de poursuivre les recherches et de continuer l’investissement autour de l’industrialisation de ce nouveau procédé pour développer un pilote industriel à l’horizon 2020. L’ADEME a également choisi de co-financer ce projet qui préfigure une alternative viable à la pétrochimie pour produire la méthionine à partir de sources de carbone renouvelables. A termes, ce projet permettra également la synthèse d’autres produits dérivés pour la nutrition animale, la pharmacie et la chimie.

Désormais, l’objectif est d’aller plus loin en passant à la phase d’industrialisation. Produire cette molécule à l’échelle industrielle est en effet la nouvelle mission des équipes de recherche en charge du projet. Le soutien financier de l’ADEME sur cette nouvelle phase de développement va permettre à Adisseo de continuer à collaborer avec TWB (ressources humaines dédiées, mise à disposition d’équipement de pointe) mais également de recruter des chercheurs mobilisés sur le projet maintenant dénommé ECOMET-Bio.

“Nous sommes ravis de poursuivre ce projet qui est un bel exemple de collaboration publique/privée réussie. Ce succès n’aurait pas été possible sans l’équipe de chercheurs du LISBP sous la direction du professeur Jean-Marie François et sans le savoir-faire et l'accompagnement de TWB, qui fait le lien entre nos chercheurs et les équipes de recherche publique, nous permettant ainsi de gagner en efficacité”, souligne Robert Huet, directeur R&D procédé et technologie d’Adisseo.

 >>> Téléchargez le communiqué de presse