• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Trois projets PSDR4 retenus en région Occitanie : ATA-RI, SEBIOREF, REPROINNOV

Après une phase de co-construction de projets entre chercheurs et acteurs de terrain, le Programme pour et Sur le Développement Régional 4ème génération a officiellement démarré en 2016. Trois projets ont été retenus en région Occitanie : ATA-RI, SEBIOREF, REPROINNOV

Trois projets PSDR4 retenus en région Occitanie. © Inra
Mis à jour le 23/11/2016
Publié le 21/11/2016

Sur les 33 projets nationaux répartis dans 10 régions, ce sont 3 projets qui ont été sélectionnés pour la région Occitanie : ATA-RI, SEBIOREF, REPROINNOV.
Ils rassemblent cinq laboratoires toulousains (AGIR, CESBIO, DYNAFOR, LEREPS, ODR) et fédèrent 27 partenaires du développement régional.

Les trois projets démarrés en 2016 s'intègrent à deux grands thèmes de recherche définis à l'échelle régionale :

Thème 1 : Écologisation de l’agriculture et changement global

Projet ATA-RI : Accompagnement de la Transition Agroécologique – Recherche Ingénierie

ATA-RI porte sur l’accompagnement de la transition agroécologique de l’agriculture. Il s’agit de produire des connaissances et des outils pour le développement de systèmes agricoles gérant durablement la biodiversité agricole, l’eau et le sol. Cette transition agroécologique implique de développer des méthodes de pilotage des processus écologiques et d’accompagnement des dynamiques sociales pour adapter la production à son contexte et non plus l’inverse. ATA-RI a donc pour objectif de créer une ingénierie agroécologique située (IAES) capable d’intégrer la diversité, la complexité et l’incertitude des situations pour produire des innovations adaptées aux contextes locaux des acteurs. Cet objectif implique une transformation technique des systèmes mais également de la façon de penser l’innovation. Pour aborder cette double transformation, nous plaçons l’activité de conception-évaluation au cœur de notre projet, en tant que mode d’investigation et en tant que moteur de la transition agroécologique.

Projet SEBIOREF : Promouvoir les Services Ecosystémiques rendus par la Biodiversité à l’agriculture : De la production de références, au conseil et à la proposition d’outils incitatifs

SEBIOREF traite de la biodiversité dans les paysages ruraux et des services écosystémiques rendus par cette biodiversité et plus particulièrement les services de pollinisation et de protection des cultures (régulation des ravageurs). Il porte tout d’abord sur les pratiques des agriculteurs et des acteurs des paysages ruraux qui organisent le territoire en fonction des services écosystémiques attendus. SEBIOREF envisage aussi les logiques d’acteurs, individuelles et collectives, leurs niveaux de perception de la biodiversité en générale et celle associée à la pollinisation et à la régulation des ravageurs qui vont amener des pratiques agricoles différentes de la parcelle au paysage. Les enjeux du projet sont, d’une part, d’étudier ces processus complexes dans leurs différentes dimensions (biotechnique, écologique et sociale) et, d’autre part, de produire des connaissances « actionnables » par les acteurs qui soient mobilisables pour le conseil aux agriculteurs.

Thème 2 : Innovations au service des hommes, des filières et des territoires

Projet REPROINNOV : Réorganisations productives et innovations dans les filières agroalimentaires

Ce projet vise à étudier et à caractériser les nouvelles formes d’organisation productive au sein des filières agroalimentaires, à partir d’approches pluridisciplinaires en sciences sociales visant l’analyse des processus d’innovation. Cette analyse des réorganisations productives et des processus d’innovation s’intéresse notamment aux relations entre l’amont et l’aval de ces filières et aux changements dans les modes de coordinations des acteurs. L’objectif de ces analyses est de mieux comprendre comment des innovations peuvent ou non favoriser la transition vers des systèmes agro-alimentaires plus durables. L’innovation s’inscrit dans un cadre ouvert, où l’accent est mis sur l’analyse des interactions entre acteurs (co-évolution), tant dans la dimension de coordination entre les acteurs le long de la filière que dans celle de la co-existence de différentes formes d’organisation à l’échelle des territoires.

Co-construire la recherche avec les Régions pour le développement durable des territoires

Depuis 20 ans, le programme PSDR (Pour et Sur le Développement Régional) favorise les coopérations entre chercheurs et acteurs du développement territorial. Pour sa 4e génération, PSDR4 (2016-2020) a retenu 33 projets dans 10 régions françaises avec un accent particulier sur l’innovation et l’agro-écologie. L’ensemble des acteurs du PSDR4 se sont rassemblés pour une Ecole-Chercheurs, organisée par l’Inra et l’Irstea, à Toulouse le 15 novembre 2016, puis du 16 au 18 novembre à Aspet. L’Objectif : imaginer et co-construire les étapes et travaux nécessaires à l’élaboration, d’ici 2020, d’outils, de guides ou de formations apportant des réponses aux défis du développement durable dans les Régions.

Lire l’intégralité du communiqué de presse

Contacts :

Projet ATA-RI :

  • Contact scientifique : Laurent Hazard (INRA Toulouse - UMR AGIR) laurent.hazard@inra.fr
  • Partenaires scientifiques : UMR AGIR (INRA Toulouse – INP/ENSAT) et UMR LEREPS (IEP – ENFA)
  • Partenaires socio-économiques : FRCIVAM-31, BBC sud-ouest, CER-31, Confédération de Roquefort, UNOTEC, SCOPELA

Projet SEBIOREF :

  • Contact scientifique : Annie Ouin (INRA Toulouse-INP ENSAT - UMR AGIR) ouin@ensat.fr
  • Partenaires scientifiques : UMR DYNAFOR (INRA Toulouse – INP/ENSAT – INP/Purpan), UMR LEREPS (IEP – ENFA), UMR CESBIO (UPS)
  • Partenaires socio-économiques : Chambre Régionale d’Agriculture LRMP, Chambre départementale d’agriculture 31, ACVA, Val de Gascogne, Observatoire des abeilles, DRAAF, DREAL

Projet REPROINNOV :

  • Contact scientifique : Pierre Triboulet (INRA Toulouse - UMR AGIR) pierre.triboulet@inra.fr
  • Partenaires scientifiques :UMR AGIR (INRA Toulouse – INP/ENSAT), UMR LEREPS (IEP – ENFA), ODR (INRA)
  • Partenaires socio-économiques : COOP DE FRANCE Midi-Pyrénées, QUALISOL, INTERBIO Midi-Pyrénées, DRAAF, SSP-Ministère de l’agriculture