IPSIM : un premier outil pour une gestion intégrée des ennemis des cultures

Cette plateforme permet de développer des modèles représentant les attaques de communautés d’ennemis des cultures (maladies, adventices, et ravageurs), encore appelés bioagresseurs, pour contribuer à leur gestion en limitant le recours aux pesticides

Photographie d'un fossé pour la representation cartographique du paysage.. © © INRA, BAUDRY Jacques
Mis à jour le 21/11/2013
Publié le 29/10/2013
Mots-clés :

Cet outil constitue une avancée méthodologique majeure pour réaliser des analyses par simulation et établir des recommandations vis-à-vis des pratiques culturales. Pour ce faire, il vise à reproduire virtuellement les effets des pratiques des agriculteurs, des conditions de milieux (climat, sol) et de l’environnement de la parcelle sur les communautés de bioagresseurs rencontrées. IPSIM peut s’adapter à tout type de production agricole (grande culture, arboriculture, viticulture, maraîchage ou culture sous abris). Sa conception et son fonctionnement en font un outil simple, facilement appropriable par les scientifiques et les acteurs du développement agricole pour gérer un ensemble de bioagresseurs.

Les premiers modèles réalisés à l’aide de l’outil permettront de synthétiser les connaissances disponibles pour maîtriser différents bioagresseurs du blé : septoriose, fusarioses, rouille brune, rouille jaune, oïdium, piétin-verse, rhizoctone, pucerons.

A terme, IPSIM pourra aider à concevoir des stratégies de protection intégrée des cultures en combinant différentes méthodes : le contrôle cultural (adaptation des pratiques telles que la succession des cultures, le travail du sol, la date de semis...), le choix variétal et les luttes biologique, physique ou chimique.
Ce projet a bénéficié du soutien du programme «Pesticides» du ministère en charge de l’environnement, de l’Agence Nationale de la Recherche, et de l’Ecole d’Ingénieurs de Purpan. Il s’inscrit dans la dynamique du plan national « Ecophyto » visant la réduction de l’utilisation des pesticides en France.

* IPSIM (Injury Profile SIMulator / simulateur de profils de dégats).

Références :

  • Jean-Noël Aubertot, Marie-Hélène Robin. Injury Profile SIMulator, a qualitative aggregative modelling framework to predict injury profile as a function of cropping practices, and abiotic and biotic environment. I. Conceptual bases. PLOS ONE, 3 septembre 2013.
  • Marie-Hélène Robin, Nathalie Colbach, Philippe Lucas, Françoise Montfort, Célia Cholez, Philippe Debaeke, Jean-Noël Aubertot. Injury Profile SIMulator, a qualitative aggregative modelling framework to predict injury profile as a function of cropping practices, and abiotic and biotic environment. II. Proof of concept: design of IPSIM-Wheat, Eyespot. PLOS ONE, 16 octobre 2013