Inauguration du LabCom VIRAL* dédié à la virologie aviaire et cunicole

Communiqué de presse :Toulouse, le vendredi 23 septembre 2016
L’unité de recherche Interactions Hôtes-Agents Pathogènes (Inra-ENVT) et la société Filavie, spécialisée dans le développement et la fabrication de vaccins pour les volailles et le lapin, ont inauguré le 23 septembre 2016, le laboratoire commun LabCom VIRAL, en présence d’Anne Puech, responsable du programme Labcom à l’Agence Nationale de la Recherche.
L’objectif de ce laboratoire commun est de détecter et de caractériser des virus de volailles et lapins, grâce aux nouveaux outils de biologie à haut débit.
Ce projet a été sélectionné par l’Agence Nationale de Recherche (ANR) en mai 2015 dans le cadre de l’appel à projets : Laboratoires communs organismes de recherche publics-PME/ETI (LabCom)

Inauguration LabCom VIRAL. © ©VincentCaillé
Mis à jour le 17/03/2017
Publié le 21/09/2016
Mots-clés :

VIRAL : Virologie, Innovation et Recherche pour la vaccinologie des espèces Aviaires et du Lapin

La détection et la caractérisation de virus « émergents » constituent un enjeu majeur en vaccinologie vétérinaire, pour assurer la pertinence des vaccins, leur qualité et leur sécurité biologique. L’enjeu pour un fabricant de vaccins est d’être capable de définir de manière précise et réactive les composants d’un vaccin, et de s’assurer, au cours du procédé de fabrication, de la qualité de la préparation vaccinale (notamment du titre de l’agent infectieux constituant le principe actif) et enfin, de s’assurer de l’absence de contaminant biologique dans la préparation vaccinale.
L’émergence des technologies de séquençage à très haut débit (séquençage dit « de nouvelle génération » ou « NGS ») et de PCR quantitative (détection et quantification de segments d’acides nucléiques) en temps réel à haut débit, ouvrent de nouvelles perspectives, à la fois scientifiques et industrielles en médecine vétérinaire. Ces technologies sont développées depuis plusieurs années à l’unité de recherche IHAP dans le cadre d’une collaboration avec les plateformes de génomique et de bioinformatique de Toulouse1.

Une collaboration terrain-recherche

L’enjeu pour FILAVIE est de disposer d’outils innovants pour assurer la qualité de ses vaccins, leur sûreté biologique et leur pertinence épidémiologique face aux dérives génétiques des agents viraux chez les espèces animales concernées afin de mieux répondre aux attentes des filières. Seule l’unité mixte de recherche Inra et ENVT, IHAP, pouvait offrir les compétences et la technologie pour répondre à cet enjeu.
Ce partenariat permet à l’unité IHAP, de renforcer son positionnement scientifique sur l’étude des émergences virales chez les volailles et le lapin, au travers de l’identification de virus émergents, du suivi de leur dynamique génétique et de leur capacité d’adaptation et de virulence. L’unité a en effet développé une expertise dans l’utilisation des outils de séquençage de nouvelle génération (NGS) pour l’identification et le suivi de l’évolution des virus animaux. Filavie permet au laboratoire d’être encore plus proche des besoins des filières de production et d’être plus réactif sur l’identification de virus émergents.
Dans ce contexte, la société FILAVIE et l’équipe de virologie d’IHAP s’associent au travers du LabCom VIRAL dédié à la mise au point et au transfert d’outils de biologie moléculaire à haut débit innovants pour identifier et caractériser les virus aviaires et cunicoles. Ce laboratoire commun a une double finalité : industrielle d’une part, pour accompagner la croissance de l’entreprise dans son activité de production et de veille industrielle, et scientifique d’autre part, pour renforcer le positionnement d’IHAP, et au-delà de l’Ecole vétérinaire de Toulouse et de l’l’Inra dans le domaine de la virologie aviaire et cunicole.

--
*VIRAL : Virologie, Innovation et Recherche pour la vaccinologie des espèces Aviaires et du Lapin

1 Plateformes GeT-Plage et BioInfo, membres de la génopole GenoToul

Télécharger le communiqué de presse

A propos de

A propos du laboratoire Interactions Hôtes-Agents Pathogènes, IHAP (Inra-ENVT) :

IHAP a pour objectif l'acquisition et la diffusion de connaissances génériques et finalisées sur certaines maladies infectieuses qui représentent un danger pour l’animal et l’Homme (One Health). Il étudie les interactions entre les microorganismes pathogènes et leurs hôtes.
Les thèmes de recherche se déclinent autour des trois axes majeurs de l'infectiologie :

  • la connaissance des agents pathogènes : génétique et phénotypique, facteurs de virulence
  • la pathogenèse des infections : modalités de distribution et de dissémination dans l’organisme
  • la réponse de l’hôte: notamment immunitaire en lien avec la génétique de l’hôte.

Ce sont environ 65 personnes réparties dans 6 équipes qui travaillent dans cette unité de recherche basée à l'Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse.

A propos de la société Filavie :

FILAVIE est un laboratoire pharmaceutique vétérinaire dédié au développement et à la fabrication de vaccins et de flores bactériennes contrôlées destinés aux animaux. FILAVIE est une filiale du GROUPE GRIMAUD, entreprise leader en sélection animale.
La stratégie générale de FILAVIE, via ses produits et services, est d’améliorer la santé et le confort des animaux, d’améliorer l’environnement en diminuant les résidus, les polluants et le microbisme issus de l’activité d’élevage, le tout au moindre coût pour une alimentation humaine saine du plus grand nombre. À ce contexte s'ajoute la préoccupation montante de limiter, pour une raison de santé publique, l'utilisation massive d'antibiotiques chez les animaux de rente.
FILAVIE se positionne sur des “ niches ” : soit pour des espèces dites mineures, comme les palmipèdes, les dindes et les lapins, soit pour des maladies virales localisées du poulet. FILAVIE mène de front 3 activités complémentaires : fabrication d’autovaccins bactériens, développement de vaccins viraux, fabrication de flores bactériennes contrôlées.