• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Toulouse White Biotechnology confirme son succès avec l’arrivée de nouveaux partenaires industriels et l’accueil de start-up

Communiqué de presse : Toulouse, le 14 mars 2017

Démonstrateur pré-industriel, Toulouse White Biotechnology (TWB) a pour vocation d’accélérer le passage de la recherche académique aux applications industrielles. Depuis sa création en 2012, TWB connaît un succès indéniable qui se confirme en 2016 : bilan très positif de l’année écoulée, avec un chiffre d’affaires de 9,5 M€, représentant une hausse de 10% de l’activité par rapport à 2015.

+ Président & Vice-présidents COS + P. Monsan. © Inra
Mis à jour le 19/04/2017
Publié le 16/03/2017
Mots-clés :

Gage de son attractivité, TWB annonce l’arrivée de 8 nouveaux partenaires industriels dans son consortium. Pour cette nouvelle année, le démonstrateur pré-industriel souhaite continuer à soutenir de nouveaux projets de R&D collaboratifs et ambitionne de favoriser davantage la création et l’accompagnement de start-up.

46 projets de R&D actifs en 2016

TWB a pour but de promouvoir de nouvelles filières biologiques de production, alternatives aux filières conventionnelles, fondées sur l’utilisation de carbone renouvelable et d’outils biologiques innovants qui seront implantés au coeur de procédés industriels. Dans cette perspective, la structure facilite l’interface entre la recherche publique et les industriels en soutenant des projets de R&D collaboratifs publics/privés. Depuis sa création en 2012, TWB a ainsi soutenu 79 projets. 46 projets étaient en cours de réalisation en 2016 dont 15 nouveaux projets.

Différents types de projets collaboratifs de R&D sont proposés, en relation avec les chercheurs des meilleurs laboratoires publics. Ainsi, les projets conduits en 2016 par TWB se répartissent comme suit :

  • 46% de projets industriels compétitifs : ces projets de recherche, financés à 100% par les industriels, répondent à une problématique précise et portent sur des sujets tels que l’optimisation de microorganismes ou de procédés de fermentation, la validation technique d’un procédé industriel, etc.
  • 26% de projets co-financés par des industriels et des fonds publics en réponse à des appels d’offres nationaux ou européens. Comme par exemple le projet Synthacs (financé par l’Agence Nationale de la Recherche et l’entreprise ADISSEO) qui a ouvert une nouvelle voie métabolique afin de produire des molécules destinées à l’alimentation animale ;
  • 28% de projets de recherche pré-compétitifs : chaque année TWB auto-finance à hauteur de 1M€ environ des projets de recherche fondamentale à fort potentiel, dont le but est de générer des résultats innovants exploitables par les partenaires industriels.

Dans le cadre des projets de R&D, TWB met à disposition des chercheurs et personnels scientifiques des plateaux techniques de haute technologie, offrant des solutions techniques originales et performantes avec une vision de développement industriel. En dehors des projets de R&D, des prestations de service sont également proposées sur ces plateaux. En 2016, la capacité d’investissement de 850.000€ de TWB lui a permis de maintenir un haut niveau d’équipement robotisé. Ainsi par exemple au niveau du plateau “Ingénierie de souche haut débit”, l’automate de biologie moléculaire (dont l’installation a débuté à l’automne 2015) a été complété en 2016 par l’ajout de nouvelles fonctionnalités.

Gage du succès du modèle TWB, 8 nouveaux partenaires intègrent le consortium

La force de TWB et le succès de son modèle reposent sur son consortium de partenaires publics-privés. Concrètement, les partenaires industriels qui intègrent le consortium TWB s’acquittent d’un droit d’accès directement réinvesti dans des projets de recherche risqués. Ce modèle permet ainsi de financer des programmes de recherche permettant d’explorer des domaines scientifiques novateurs.
Suite au rassemblement du consortium le 9 mars dernier à Toulouse, TWB annonce l’arrivée de 8 nouveaux partenaires industriels : ab7 Industries, Bgene, BioAster, Heurisko, Naturamole, Servier, Micropep Technologies, Syngulon.

Le consortium se compose ainsi désormais de 53 partenaires (11 grandes entreprises, 10 PME, 16 TPE, 7 fonds d’investissement et structures de valorisation, 9 partenaires publics) qui interviennent dans divers secteurs : Agro-industrie, Chimie (matériaux et produits), Equipement, Solutions Biotechnologies, Arômes, parfums et cosmétologie et enfin Énergie et Pharmacie.

Objectif 2017 : développer l’accompagnement des start-up

Alors qu’en 2016 deux start-up, Enobraq et Pili, intégraient les locaux de TWB, c’est au tour de la start-up MicroPEP Technologies de s’y installer. Le dispositif TWB apporte une aide et une accélération significative au développement des start-up, plus particulièrement en phase initiale.

Autres exemples de collaboration réussie :

  • la société Amoeba, qui collabore avec TWB depuis 2014, a levé 15M€ en 2016 et inauguré son site de production près de Lyon ;
  • la création de Carbiolice, joint-venture entre la start-up Carbios et le groupe Limagrain, fruit des résultats obtenus dans le cadre du projet phare Thanaplast en lien avec TWB.

Dans cette continuité, TWB souhaite poursuivre et accentuer en 2017 l’accompagnement de start-up qui seront les pépites de demain en mettant à leur disposition des plateaux techniques à la pointe de l’innovation et de l’accompagnement scientifique et technologique par des équipes de haut niveau.

“ En 2016, TWB a conforté les acquis de ses cinq premières années d’existence. La génération de valeur dans l’écosystème collaboratif de TWB s’est confirmée : l’accompagnement technologique de jeunes entreprises a permis à ces dernières de lever des fonds ou de créer des filiales. L’engagement du personnel et des partenaires publics et privés de TWB ne se dément pas, renforcé par les résultats obtenus et par la conscience de participer directement à la construction d’une expérience rare. Les projets restent nombreux et prometteurs. ” conclut Pierre Monsan, Directeur Fondateur de TWB.

Téléchargez le communiqué de presse

A Propos de Toulouse White Biotechnology

Toulouse White Biotechnology (TWB) est un démonstrateur pré-industriel dont l’objectif est d'accélérer le développement des biotechnologies industrielles en facilitant les échanges entre la recherche publique et l'industrie. Il a pour vocation de contribuer à l’essor d’une bio-économie fondée sur l'utilisation du carbone renouvelable dans divers domaines (chimie-biochimie, matériaux, énergie…). Différents types de projets collaboratifs de recherche et développement sont proposés ainsi que des prestations de service personnalisées pour les entreprises. Depuis 2012 TWB a soutenu 79 projets au total dont 33 finalisés à fin 2016. Lauréat en mars 2011 de l’appel à projets des Investissements d’Avenir, TWB bénéficie d’une aide d’Etat gérée par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR). TWB est une Unité Mixte de Service (UMS) gérée par l’INRA, sous la triple tutelle INRA/INSA/CNRS. La signature de 18,6 M€ de contrats à fin 2016, après cinq ans de pleine activité, conforte la pertinence du positionnement de TWB et de son rôle à l’interface du transfert public/privé.
Plus d’informations en cliquant ici.
Suivez les dernières news de TWB sur Twitter : @TWB_Biotech

Contacts :

Contacts Presse OXYGEN Contact TWB
OXYGEN - Aurélie Mauries / Aurélie Vérin
Tel : +33 (0)5 32 11 07 31
aurelie@oxygen-rp.com - @aureliemauries
Véronique Paquet
Tel. : +33 (0)6 73 48 13 84
paquet@insa-toulouse.fr