• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

2ème Séminaire annuel du projet ReMIX à Pampelune (Espagne)

L’INTIA (Institut de Technologies et d'Infrastructures Agroalimentaires de Navarre) a organisé les 27, 28 et 29 mai 2019 à Pampelune le deuxième séminaire annuel du projet européen H2020 "ReMIX". La réunion s'est tenue au siège du Département du développement rural et de l'environnement du Gouvernement de Navarre. Elle a réuni près de 70 chercheurs de 11 pays de l'Union européenne, ainsi que de Suisse et de Chine.

ReMIX
Mis à jour le 04/07/2019
Publié le 04/06/2019

Juan Manuel Intxaurrandieta, Directeur général de l'INTIA et Eric Justes, coordinateur scientifique du projet ReMIX, du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) ont ouvert ce séminaire annuel. Dans le cadre de l'approche multi-acteurs, les sessions scientifiques ont été complétées par des mises en pratique avec des ateliers répartis sur les trois jours, et une visite sur le terrain d’essais de lentilles et de pois chiches cultivés en association avec du blé, réalisés par l’INTIA à Mendigorría (Navarra).

La mise en œuvre des cultures associées n'est pas seulement une question posant des défis agronomiques et technologiques, mais aussi d’adoption par les acteurs. Les agriculteurs désireux d'essayer les cultures associées font face à des défis de commercialisation et les décideurs politiques ne savent pas toujours quelles politiques sont les plus efficaces pour les soutenir. C’est pourquoi, trois acteurs espagnols représentant les niveaux national, régional et local ont été invités à discuter avec les participants, notamment pour analyser ce que les autorités peuvent faire pour soutenir les cultures associées. Le projet ReMIX, financé à hauteur de 5 millions d'euros par l'Union Européenne dans le cadre du programme Horizon 2020. Il permettra d’aider les acteurs à surmonter ces obstacles grâce à un programme de recherche collaborative de quatre ans qui produira de nouvelles connaissances scientifiquement fiables mais aussi socialement pertinentes pour les systèmes agricoles conventionnels et biologiques.

Le consortium ReMIX comprend des organismes publics de recherche et d'enseignement supérieur ainsi que des instituts de recherche privés, des services de conseil, des coopératives agricoles, des fabricants de matériel agricole et des PMEs. Ce partenariat, coordonné par les instituts français de l’Inra Occitanie-Toulouse et du Cirad – (Montpellier), regroupe 24 partenaires de 11 pays de l'Union européenne plus la Suisse et la Chine. Le projet a débuté en mai 2017 et se terminera en avril 2021.

Contact(s)
Contact :
Sonia Olza
Centre(s) associé(s) :
Nouvelle-Aquitaine-Poitiers, Bretagne-Normandie, Occitanie-Montpellier

ReMIX- Un projet pour promouvoir les cultures associées en Europe

Concevoir des systèmes de cultures plus résilients face aux enjeux alimentaires, sanitaires, économiques, écologiques et climatiques, et moins dépendants des intrants extérieurs (engrais chimiques, pesticides…) représente un enjeu majeur pour l’agriculture européenne. En se basant sur les principes de l’agroécologie, notamment sur les avantages des associations d’espèces, notamment les céréales et légumineuses à graines, le projet ReMIX cherche à apporter des réponses opérationnelles pour améliorer la durabilité des systèmes de culture européens.

En savoir plus

www.remix-intercrops.eu

Suivre le projet sur Twitter et Facebook @RemixIntercrops