• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

12 projets retenus par l’Agence Nationale de la Recherche pour le centre Inra Toulouse !

Le centre Inra de Toulouse affiche un taux de réussite de plus de 25%, deux fois supérieur à la moyenne nationale, pour l’appel à projets générique de l’ANR en 2016. Les équipes remportent ainsi 12 nouveaux projets dont 5 en coordination et 7 en partenariat.

ANR logo. © Inra
Mis à jour le 17/10/2016
Publié le 14/10/2016
Mots-clés :

La hausse du budget ANR 2016, a permis à l’Agence Nationale de la Recherche d’afficher une hausse du taux moyen de sélection à hauteur de 12,5% en nombre soit un total de 801 projets sélectionnés. En 2015 le taux de sélection était de 9,67% pour 667 projets.

Cette année, ce sont 12 projets qui ont été retenus pour le centre de Toulouse : légumineuses (symbiose, évolution des bactéries fixatrices d’azote), mycotoxine, mammites, influenza aviaire, robustesse chez le porc, comportement et démographie chez les grands herbivores, bactéries phytopathogènes, modélisation et adaptation agricole dans le Sud de l’Inde, orobanche cumana, enzymes et microorganismes, additifs et intolérance alimentaire sont autant de sujets qui seront étudiés.

Cinq projets sont coordonnés par des chercheurs de Toulouse et sept sont en partenariat.

REPLAY (jan 2017 – dec 2020)
Coordinateur : Catherine MASSON-BOIVIN (Inra Toulouse LIPM)
Objectif général : Replay a pour objectif de mieux comprendre comment ont évolué les bactéries fixatrices d’azote symbiotiques des légumineuses (rhizobia), et de développer un cadre conceptuel et pratique pour le design de nouveaux symbiotes fixateurs d’azote. Il s’appuie pour cela sur l’analyse d’une expérience d’évolution expérimentale, visant à rejouer en laboratoire l’évolution de rhizobia à partir d’une bactérie phytopathogène.

FUMOLIP (2017 – 2020)

Coordinateur : Isabelle OSWALD (Inra Toulouse Toxalim)
Partenaire Inra Toulouse : Toxalim (Nicolas LOISEAU, Cécile CANLET, Yannick LIPPI, Eric GAULTIER)
Objectif général : Le projet se concentre sur un contaminant majeur de l’alimentation, la mycotoxine Fumonisine B1. Nous souhaitons étudier le rôle du métabolisme lipidique dans la toxicité de ce contaminant et proposer des stratégies alimentaires, basées sur la composition lipidique des régimes, afin de limiter la toxicité de ce contaminant.

MICROFEED (2017-2021)

Coordinateur : Hélène GILBERT (Inra Toulouse GenPhySE)
Partenaire Inra Toulouse : GenPhySE (Julien RUESCHE, Céline CARILLIER, Juliette RIQUET, Yann LABRUNE, Katia FEVE, Olivier ZEMB, Béatrice CABINAUD)
Objectif général : L’objectif du projet est de comprendre le rôle du microbiote intestinal pour améliorer l'efficacité et la robustesse de la production porcine.

REIDSOCS (2016-2020)

Coordinateur : Gilles FOUCRAS (Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse-Inra Toulouse, IHAP)
Partenaire Inra Toulouse : GenPhySE (Rachel RUPP, Gwenola TOSSER-KLOPP)
Objectif général : L’objectif du projet est d’étudier les mécanismes de prédisposition aux mammites en relation avec une mutation du gène Socs2, en conduisant des investigations à l’échelle de la population, de l’animal, et à l’échelle cellulaire. Le projet débouchera sur de nouvelles connaissances opérationnelles pour l’amélioration de la santé des ruminants et de la qualité du lait.

RuleOfThree (2016-2020)

Coordinateur : Romain VOLMER (Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse-Inra Toulouse, IHAP)
Objectif : L’émergence de virus Influenza aviaires hautement pathogènes est un événement rare, mais redouté du fait de la contagiosité de ces virus et des risques qu’ils représentent pour la santé publique. Le but de ce projet est de mieux comprendre quels sont les facteurs influençant l’émergence de ces virus, de façon à mieux la contrôler et la prédire.

ATCHA (2017 – 2020)

Coordinateur : Laurent RUIZ (Inra Rennes UMR SAS)
Partenaires Inra Toulouse : AGIR (Jacques-Eric BERGEZ), TSE-R (Alban THOMAS) et MIAT (Hélène RAYNAL)
Objectif général : L'objectif du projet ATCHA est de combiner un modèle intégré et une approche participative pour accompagner l’adaptation agricole au changement climatique dans un réseau de bassins versants expérimentaux dans le sud de l’Inde.

Move-It (2017 – 2020)

Coordinateur : Anne LOISON (LECA Chambéry, CNRS)
Partenaire Inra Toulouse : CEFS (Mark HEWISON & Nicolas MORELLET).
Objectif général : L'objectif est d’évaluer l’impact des changements globaux sur le comportement et la démographie des grands herbivores sauvages (chevreuil, cerf, chamois, mouflon) en vue de prédire les modifications de leur répartition géographique.

PAPTiCROPs (2016 – 2020)
Coordinateur : Ralf KOEBNIK (IRD Montpellier, UMR IPME)
Partenaire Inra Toulouse : LIPM (Laurent NOEL, Nemo PEETERS)
Objectif général : Le projet vise à désarmer les bactéries phytopathogènes en inhibant des effecteurs de pathogénie conservés et essentiels à leur pouvoir pathogène grâce à des petites protéines interférentes exprimées in planta. La preuve du concept sera réalisée chez la tomate et le riz qui sont hautement sensibles aux pathogènes Ralstonia solanacearum et Xanthomonas oryzae.

miPEPITO (2017 – 2020)

Coordinateur : Philippe DELAVAULT (LBPV, Université de Nantes)
Partenaire Inra Toulouse : LIPM (Stéphane MUNOS)
Objectif général: L’objectif du projet est de développer de nouvelles méthodes de biocontrôle de l’infection du tournesol par Orobanche cumana (une plante parasite qui engendre de fortes pertes de rendement). Pour cela, le projet étudiera l’effet de nouveaux outils moléculaires (les micropeptides) sur les deux stades principaux de l’interaction entre le tournesol et l’orobanche.

GRaSP (2017-2020)
Coordinateur : Virginie BOURION (INRA Dijon UMR Agroécologie)
Partenaire Inra Toulouse : LIPM (Frédéric DEBELLE)
Objectif général : Dans la perspective d'une meilleure utilisation en agriculture des symbioses fixatrices d'azote entre des bactéries du sol appelées rhizobium et les plantes de la famille des légumineuses, le projet vise à étudier les déterminants génétiques du choix du partenaire dans la symbiose entre le pois et son symbiote Rhizobium leguminosarumbv viciae.

CASPAR (2016 – 2020)
Coordinateur : Béatrice CLOUET-D-ORVAL (CNRS et Université Paul Sabatier Toulouse, LMGM)
Partenaire Inra Toulouse : MIAT (Christine GASPIN)
Objectif général : Le but du projet CASPAR est de décrypter le rôle physiologique de deux enzymes majeures conservées chez des micro-organismes (les Archées) en identifiant les réseaux d'interactions au cœur desquels elles exercent leur fonction pour contribuer au métabolisme de l'ARN.

PAIPITO (2017-2020)

Coordinateur : Marie CARRIERE  (CEA, INAC)
Partenaire Inra Toulouse : Toxalim (Eric HOUDEAU)
Objectif général : Les particules minérales provenant d'additifs alimentaires posent des questions de sécurité sanitaire chez l’homme exposé à de faibles doses mais au quotidien. L’objectif du projet est d’étudier le lien entre l’ingestion de particules de dioxyde de titane ou de silice (additifs E171 et E551, respectivement) et le risque de pathologies intestinales, en particulier l’intolérance alimentaire, en évaluant les effets de ces produits sur le système immunitaire et déterminer les mécanismes susceptibles de provoquer ces troubles.