• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer
 © Com Inra Toulouse Midi-Pyrénées

Nouvelles infrastructures de recherche

Mis à jour le 15/02/2017
Publié le 17/06/2014
Mots-clés :

Le 5 juin 2014, Olivier LE GALL, Directeur Général Délégué aux affaires scientifiques de l'Inra, a inauguré sur le site Inra d'Auzeville de nouvelles infrastructures de recherche en génomique et numérique, en présence de Henri Michel Comet, Préfet de la Région Midi-Pyrénées, Martin Malvy, ancien ministre et Président de la Région Midi-Pyrénées.

Juin 2014 - nouvelles infrastructures de recherche en génomique et numérique au service du vivant

Inscrit dans une dynamique de mutualisation des ressources, et dans un souci permanent d'adaptation de ses dispositifs et de ses compétences, l'Inra renforce ses plateformes en science du vivant dédiées aux systèmes d’intérêt agronomique dans les domaines de la génomique et du numérique. L'objectif est de maintenir la compétitivité des laboratoires français, en leur permettant de disposer d'infrastructures à la pointe de la technologie, pour garantir la qualité de leur implication dans de nombreux projets européens et internationaux. Ouvertes aux partenaires professionnels, ces plateformes sont un dispositif de premier rang en faveur de l’innovation.

 

Le Centre National de Recherche Génomique Végétale, leader dans la distribution de ressources génomiques végétales en Europe, bénéficie d'une extension qui lui a permis d’augmenter ses capacités de stockage, de développer de nouveaux outils performants et d’accueillir des partenaires pour développer de nouvelles collaborations de rang international. + d'infos

La plateforme - Genome et transcriptome met à disposition de la communauté scientifique une expertise et des outils innovants dans le domaine de la génomique. Les nouveaux matériels inaugurés lui permettent de disposer de nouvelles capacités de séquençage, pour mieux connaître et comprendre le vivant. + d'infos

La plateforme Genotoul Bioinformatique, par son expertise, participe à des programmes scientifiques faisant appel à des ressources pour le traitement à grande échelle des données du vivant. L’acquisition des nouveaux équipements lui permettent dorénavant d'améliorer ses capacités de calcul et de stockage afin de faire face au déluge des données de la biologie. + d'infos

L’Arche de Données Francis Sevila, premier Data Center national à vocation collective et scientifique de l'Inra est une nouveauté pour l’Inra. Appelé à jouer un rôle pivot, ce dispositif va permettre de mutualiser des équipements, en proposant un hébergement sécurisé pour les volumes de données croissantes en provenance de plateformes de modélisation (plateforme Genotoul Bioinformatique par exemple) ou encore d’unités de recherche ou de grands programmes collaboratifs. + d'infos

Ces nouvelles infrastructures en science du vivant ont bénéficié d'un financement global de plus de10 millions d'euros dans le cadre du Contrat de Projets Etat-Région 2007-2013 dont 34 % financé par le FEDER, 29 % par la Région Midi-Pyrénées, 28 % par l'Inra, 4 % respectivement par l'Etat et par Toulouse Métropole et 1 % par le SICOVAL.