• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
illustration communiqué de presse. © Inra

Communiqués de presse

Sommaire
  1. Introduction
  2. L’Inra inaugure des infrastructures pour une recherche agronomique innovante en Occitanie
  3. TWB signe un contrat avec Braskem, le géant industriel brésilien n°1 de plastique biosourcé
  4. Des mosaïques de cultures plus complexes pour une plus grande biodiversité dans les paysages agricoles
  5. Toulouse Biotechnology Institute, Bio & Chemical Engineering (TBI) inaugure son nouveau laboratoire
  6. TWB annonce un bilan positif et ambitionne de devenir le leader européen des biotechnologies industrielles
  7. "TWB START-UP DAY" : un vivier d’innovations biotechs
  8. Maïs OGM MON 810 et NK603 : pas d'effets détectés sur la santé et le métabolisme des rats
  9. Développer les légumineuses : un enjeu mondial pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement
  10. Nutrition animale : Adisseo et TWB confirment le succès de l’alternative biologique pour produire la méthionine
  11. TWB intègre deux nouvelles start-ups : iMEAN et Green Spot Technologies
  12. De nouvelles perspectives pour l’amélioration variétale du blé et sa culture : le séquençage du génome du blé est aujourd’hui réalisé
  13. Des observations satellites éclairent les secrets du verdissement des forêts tropicales sèches
  14. Mariner la viande rouge pour limiter le risque de cancer colorectal
  15. Numérique en productions végétales : prédire et agir
  16. Effet cocktail de pesticides à faible dose par l’alimentation : les premiers résultats chez l’animal montrent des perturbations métaboliques
  17. Le génome du chêne lève un voile sur la longévité des arbres
  18. Infections nosocomiales : la bactérie Bacillus cereus peut aussi en être la cause
  19. Au travers de TWB et TSE-R, l’Inra confirme son soutien au développement de la bioéconomie française
  20. Biologie des systèmes, biologie synthétique et bioéconomie : l’Inra, le CNRS et l’Insa Toulouse unissent leurs forces en Asie du Sud-Est
  21. Le génome de la rose décrypté : de l'origine des rosiers modernes aux caractéristiques de la fleur
  22. Mieux cibler l’aide alimentaire destinée aux personnes vulnérables
  23. ‘Hey, Start-me up !’ : retour sur les temps forts de l’événement dédié aux start-ups en biotech
  24. Les petites parcelles agricoles favorisent les pollinisateurs et le succès reproducteur des plantes en Europe de l’Ouest
  25. Création d’une unité Inra et ENVT, dédiée aux innovations thérapeutiques pour réduire l’usage des médicaments en élevage
  26. Les Cultures Intermédiaires Multi-Services au cœur de la transition agroécologique
  27. Pierre Monsan reçoit le PRIX ENZYME ENGINEERING
  28. Suite à son intégration dans le consortium de TWB, Heurisko met sa technologie de pointe au service de la R&D en biotechnologie
  29. Changer la représentation des élèves sur les métiers de la recherche grâce à un outil pédagogique innovant : la boîte à métiers !
  30. L’Inra condamne les agissements d’activistes sur son site d’Auzeville
  31. Le génome du tournesol révèle l'orchestration des gènes impliqués dans la production d'huile et la floraison
  32. MicroPep Technologies intègre Toulouse White Biotechnology pour accélérer le développement de biostimulants et d’herbicides naturels
  33. Microbiote et contaminants alimentaires : une mycotoxine amplifie l’action génotoxique d’une bactérie intestinale
  34. Toulouse White Biotechnology confirme son succès avec l’arrivée de nouveaux partenaires industriels et l’accueil de start-up
  35. Agri Sud-Ouest Innovation et l’Inra s’associent à la stratégie #FranceIA pour développer l’Intelligence Artificielle dans le secteur agricole
  36. Additif alimentaire E171 : les premiers résultats de l’exposition orale aux nanoparticules de dioxyde de titane
  37. Lancement du 1er dictionnaire scientifique d’agroécologie !
  38. Co-construire la recherche avec les Régions pour le développement durable des territoires
  39. TWB et AURIGA IV Bioseeds partenaires pour soutenir la création d’entreprises en biotechnologie industrielle
  40. Inauguration du LabCom VIRAL* dédié à la virologie aviaire et cunicole
  41. Le génome du tournesol décrypté
  42. TWB inaugure ses nouveaux locaux et équipements
  43. Projet Viola Tolosa
  44. Un séquenceur unique en France s’installe à l’Inra de Toulouse Midi-Pyrénées
  45. Diversifier les cultures et les variétés en associant  les nouvelles technologies : un dispositif original à l’INRA de Toulouse Midi-Pyrénées
  46. TWB et TOLERYS : Un partenariat public-privé réussi, au service de la santé
  47. La diversité des habitats non cultivés : un facteur clé pour préserver la biodiversité dans les exploitations agricoles
  48. Le génome du canard séquencé
Pâtes alimentaires : variétés de forme et de couleur.. © Inra, WEBER Jean

Microbiote et contaminants alimentaires : une mycotoxine amplifie l’action génotoxique d’une bactérie intestinale

Des chercheurs de l’Inra et leurs partenaires1 ont étudié chez l’animal les conséquences de la présence simultanée dans l’intestin d’un certain groupe de bactéries du microbiote et d’un contaminant alimentaire courant, le déoxynivalénol (DON). Ils montrent que la présence de cette mycotoxine renforce le caractère génotoxique des bactéries, c’est-à-dire augmente le nombre des cassures sur les brins d’ADN des cellules intestinales, phénomène pouvant conduire à l’apparition de cellules cancéreuses. Ces travaux posent en particulier la question de la synergie entre contaminants alimentaires et microbiote intestinal vis-à-vis du processus de cancérogenèse colorectale.

Mis à jour le 03/04/2017
Publié le 23/03/2017
Mots-clés :

Le microbiote intestinal comporte chez l’Homme quelque 100 000 milliards de bactéries d’une très grande diversité. Escherichia coli, l’une d’entre elles, est très commune et comporte différents groupes. Les bactéries E. coli du groupe B2 produisent une substance génotoxique, c’est-à-dire qui produit des dommages sur l’ADN des cellules intestinales, appelée colibactine. On note aujourd’hui une augmentation des bactéries du groupe B2 dans le microbiote intestinal des populations des pays industrialisés.

Fusarium gramineraum, un champignon producteur de déoxynivalénol. © Inra, Sylviane BAILLY
Fusarium gramineraum, un champignon producteur de déoxynivalénol © Inra, Sylviane BAILLY
Les mycotoxines sont les contaminants naturels les plus couramment présents dans l’alimentation humaine et animale. L’une d’elles, le déoxynivalénol ou DON, est produite par des moisissures de la famille des Fusarium se développant principalement chez les céréales. Les populations humaines y sont largement exposées en Europe et en Amérique du Nord par leur alimentation. En France et en Europe, l’exposition de certaines fractions de la population, en particulier les enfants, dépasse les valeurs toxicologiques de référence pour cette toxine.

Les chercheurs de l’Inra et leurs partenaires ont étudié in vitro et in vivo chez l’animal, les conséquences de la présence simultanée dans l’intestin de Escherichia coli produisant la colibactine et de DON.

Chez les animaux possédant les bactéries capables de produire la colibactine et ayant été exposés au DON par leur alimentation, les dommages sur l’ADN des cellules intestinales sont significativement plus nombreux, en comparaison avec des animaux ne produisant pas la colibactine. Ils montrent ainsi que la présence de la mycotoxine renforce le caractère génotoxique des E. coli du groupe B2.

Ces premiers résultats fournissent de nouvelles données interrogeant la synergie possible entre contaminants alimentaires et microbiote intestinal. Les chercheurs vont poursuivre leurs travaux pour comprendre le mécanisme en jeu dans le renforcement de cette génotoxicité en présence de DON, et des études sont envisagées pour compléter les observations jusqu’à un stade avancé de la cancérogenèse colorectale.

1Les partenaires de l’Inra pour ces travaux : Inserm, Université Toulouse III – Paul Sabatier, ENVT.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

  • Eric Oswald (05 67 69 04 17 ) Institut de recherche en santé digestive (Inra, ENVT, Inserm, Université Toulouse III - Paul Sabatier)
  • Isabelle Oswald (05 82 06 63 66 ) Unité Toxicologie alimentaire
Contact(s) presse :
Inra service de presse (01 42 75 91 86)
Département(s) associé(s) :
Santé animale, Microbiologie et chaîne alimentaire
Centre(s) associé(s) :
Occitanie-Toulouse

En savoir plus

Payros D, Dobrindt U, Martin P, Secher T, Bracarense APFL, Boury M, Laffitte J, Pinton P, Oswald E, Oswald IP. 2017. The food contaminant deoxynivalenol exacerbates the genotoxicity of gut microbiota. mBio 8:e00007-17.
doi: 10.1128/mBio.00007-17