• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
illustration communiqué de presse. © Inra

Communiqués de presse

Sommaire
  1. Introduction
  2. TWB signe un contrat avec Braskem, le géant industriel brésilien n°1 de plastique biosourcé
  3. Des mosaïques de cultures plus complexes pour une plus grande biodiversité dans les paysages agricoles
  4. Toulouse Biotechnology Institute, Bio & Chemical Engineering (TBI) inaugure son nouveau laboratoire
  5. TWB annonce un bilan positif et ambitionne de devenir le leader européen des biotechnologies industrielles
  6. "TWB START-UP DAY" : un vivier d’innovations biotechs
  7. Maïs OGM MON 810 et NK603 : pas d'effets détectés sur la santé et le métabolisme des rats
  8. Développer les légumineuses : un enjeu mondial pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement
  9. Nutrition animale : Adisseo et TWB confirment le succès de l’alternative biologique pour produire la méthionine
  10. TWB intègre deux nouvelles start-ups : iMEAN et Green Spot Technologies
  11. De nouvelles perspectives pour l’amélioration variétale du blé et sa culture : le séquençage du génome du blé est aujourd’hui réalisé
  12. Des observations satellites éclairent les secrets du verdissement des forêts tropicales sèches
  13. Mariner la viande rouge pour limiter le risque de cancer colorectal
  14. Numérique en productions végétales : prédire et agir
  15. Effet cocktail de pesticides à faible dose par l’alimentation : les premiers résultats chez l’animal montrent des perturbations métaboliques
  16. Le génome du chêne lève un voile sur la longévité des arbres
  17. Infections nosocomiales : la bactérie Bacillus cereus peut aussi en être la cause
  18. Au travers de TWB et TSE-R, l’Inra confirme son soutien au développement de la bioéconomie française
  19. Biologie des systèmes, biologie synthétique et bioéconomie : l’Inra, le CNRS et l’Insa Toulouse unissent leurs forces en Asie du Sud-Est
  20. Le génome de la rose décrypté : de l'origine des rosiers modernes aux caractéristiques de la fleur
  21. Mieux cibler l’aide alimentaire destinée aux personnes vulnérables
  22. ‘Hey, Start-me up !’ : retour sur les temps forts de l’événement dédié aux start-ups en biotech
  23. Les petites parcelles agricoles favorisent les pollinisateurs et le succès reproducteur des plantes en Europe de l’Ouest
  24. Création d’une unité Inra et ENVT, dédiée aux innovations thérapeutiques pour réduire l’usage des médicaments en élevage
  25. Les Cultures Intermédiaires Multi-Services au cœur de la transition agroécologique
  26. Pierre Monsan reçoit le PRIX ENZYME ENGINEERING
  27. Suite à son intégration dans le consortium de TWB, Heurisko met sa technologie de pointe au service de la R&D en biotechnologie
  28. Changer la représentation des élèves sur les métiers de la recherche grâce à un outil pédagogique innovant : la boîte à métiers !
  29. L’Inra condamne les agissements d’activistes sur son site d’Auzeville
  30. Le génome du tournesol révèle l'orchestration des gènes impliqués dans la production d'huile et la floraison
  31. MicroPep Technologies intègre Toulouse White Biotechnology pour accélérer le développement de biostimulants et d’herbicides naturels
  32. Microbiote et contaminants alimentaires : une mycotoxine amplifie l’action génotoxique d’une bactérie intestinale
  33. Toulouse White Biotechnology confirme son succès avec l’arrivée de nouveaux partenaires industriels et l’accueil de start-up
  34. Agri Sud-Ouest Innovation et l’Inra s’associent à la stratégie #FranceIA pour développer l’Intelligence Artificielle dans le secteur agricole
  35. Additif alimentaire E171 : les premiers résultats de l’exposition orale aux nanoparticules de dioxyde de titane
  36. Lancement du 1er dictionnaire scientifique d’agroécologie !
  37. Co-construire la recherche avec les Régions pour le développement durable des territoires
  38. TWB et AURIGA IV Bioseeds partenaires pour soutenir la création d’entreprises en biotechnologie industrielle
  39. Inauguration du LabCom VIRAL* dédié à la virologie aviaire et cunicole
  40. Le génome du tournesol décrypté
  41. TWB inaugure ses nouveaux locaux et équipements
  42. Projet Viola Tolosa
  43. Un séquenceur unique en France s’installe à l’Inra de Toulouse Midi-Pyrénées
  44. Diversifier les cultures et les variétés en associant  les nouvelles technologies : un dispositif original à l’INRA de Toulouse Midi-Pyrénées
  45. TWB et TOLERYS : Un partenariat public-privé réussi, au service de la santé
  46. La diversité des habitats non cultivés : un facteur clé pour préserver la biodiversité dans les exploitations agricoles
  47. Le génome du canard séquencé

Le génome du chêne lève un voile sur la longévité des arbres

Un consortium national mené par l’Inra et le CEA a séquencé le génome du chêne pédonculé. Leurs travaux, publiés dans la revue Nature Plants le 18 juin 2018, révèlent deux facettes de la longévité de cette espèce emblématique. La première concerne la mise en place d’un arsenal de gènes de résistance particulièrement riche et diversifié, permettant aux arbres de faire face tout au long de leur vie à leurs grands prédateurs (champignons pathogènes, oomycètes, insectes, bactéries et virus). La seconde révèle la présence de mutations somatiques qui peuvent être transmises à la génération suivante, un résultat qui soulève des questions sur l’importance évolutive de ce moteur de diversité.

Mis à jour le 22/08/2018
Publié le 18/06/2018
Mots-clés :

Les arbres constituent une part importante de notre patrimoine naturel et culturel. Omniprésents dans nos paysages les plus communs, ils fournissent aussi aux sociétés humaines des services inestimables. Leur longévité et résilience face à des variations environnementales hétérogènes ont contribué à leur attribuer des représentations symboliques dans toutes les sociétés humaines passées et actuelles. Ces représentations, allant du sacré, mystique jusqu’au domaine populaire, invoquent stabilité, résistance et permanence de la vie.

Un génome de référence pour une des 400 espèces de chênes

Des scientifiques de l’Inra et du CEA ont cherché à savoir si la longévité des arbres, dont les chênes sont emblématiques, reposait sur des bases génétiques. Ils ont commencé leur enquête en s’attaquant au génome du chêne pédonculé. Des technologies de séquençage à haut débit leur ont permis de séquencer et d’assembler les 750 millions de nucléotides de cette espèce largement répandue en Europe, dont la diversité génétique est dix fois plus importante que celle de l’homme.

Un génome particulièrement bien équipé en gènes de résistance contre les bioagresseurs… qui pourrait expliquer leur longévité

Chênes de 150 ans de la Forêt domaniale de Bercé. © Inra, Didier Bert
Chênes de 150 ans de la Forêt domaniale de Bercé © Inra, Didier Bert

L'annotation de ce génome révèle qu’il contient 51 % d’éléments transposables (séquences d’ADN capables de se déplacer dans un génome) et 26 000 gènes dont 36 % sont organisés en groupes de gènes contigus, alors qu’en moyenne cette proportion n’est que de 15 % chez les plantes. Les chercheurs ont montré que les gènes de résistance du chêne avaient particulièrement bénéficié de ces duplications en tandem. La comparaison des génomes d’espèces herbacées annuelles (Arabidopsis, soja, pomme de terre, pastèque…) et ligneuses pérennes (chêne, peuplier, eucalyptus, pêcher…) a mis en évidence que ce mécanisme d’expansion des gènes de résistance n’était pas spécifique au chêne mais partagée avec l’ensemble des arbres de l’étude. Les arbres sont continuellement exposés à des bioagresseurs qui peuvent évoluer rapidement par rapport à ces organismes à longue durée de génération. Dans ces conditions, cette richesse en gènes du système immunitaire des plantes, leur permettrait de faire face à un large éventail d’interactions biotiques avec les micro-organismes (notamment pathogènes) tout au long de leur existence.

Les arbres : des mosaïques génétiques ?

Les organismes multicellulaires accumulent des mutations somatiques au cours de leur croissance. Les chênes étant des espèces particulièrement longévives (généralement plusieurs centaines d’années), les chercheurs se sont interrogés sur l’importance de ces mutations chez un tel arbre. En comparant les génomes d’échantillons récupérés à l’extrémité de branches d’âge différent d’un chêne pédonculé centenaire, ils ont identifié de rares mutations apparues au cours du temps. Ils ont aussi montré que ces mutations pouvaient être transmises à la descendance. Il reste à étudier si ce moteur de diversité pourrait conférer un avantage sélectif aux individus qui les portent.

Le génome de référence du chêne est maintenant utilisé pour étudier les processus évolutifs impliqués dans l’adaptation et la spéciation des chênes blancs européens, notamment depuis la dernière recolonisation postglaciaire. A l’instar de ce qui est fait chez l’homme, il permettra de reconstituer les trajectoires évolutives qui ont accompagné l’histoire de ces espèces notamment grâce à l’analyse de l’ADN ancien que l’on peut aujourd’hui extraire à partir de restes de bois fossiles.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

  • Christophe Plomion (05 35 38 53 26) Unité mixte de recherche Biodiversité, gènes et communautés - BIOGECO (Inra, Univ. Bordeaux)
Contact(s) presse :
Inra service de presse (01 42 75 91 86)
Département(s) associé(s) :
Écologie des forêts, prairies et milieux aquatiques
Centre(s) associé(s) :
Nouvelle-Aquitaine-Bordeaux

Référence

Oak genome reveals facets of long lifespan.

Plomion C, Aury JM, Amselem J, Leroy T, Murat F, Duplessis S, Faye S, Francillonne N, Labadie K, Le Provost G, Lesur I, Bartholomé J, Faivre-Rampant P, Kohler A, Leplé JC, Chantret N, Chen J, Diévart A, Alaeitabar T, Barbe V, Belser C, Bergès H, Bodénès C, Bogeat-Triboulot MB, Bouffaud ML, Brachi B, Chancerel E, Cohen D, Couloux A, Da Silva C, Dossat C, Ehrenmann F, Gaspin C, Grima-Pettenati J, Guichoux E, Hecker A, Herrmann S, Hugueney P, Hummel I, Klopp C, Lalanne C, Lascoux M, Lasserre E, Lemainque A, Desprez-Loustau ML, Luyten I, Madoui MA, Mangenot S, Marchal C, Maumus F, Mercier J, Michotey C, Panaud O, Picault N, Rouhier N, Rué O, Rustenholz C, Salin F, Soler M, Tarkka M, Velt A, Zanne A, Martin F, Wincker P, Quesneville H, Kremer A, Salse J. 

Nature Plants 2018 http://dx.doi.org/10.1038/s41477-018-0172-3