• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
illustration communiqué de presse. © Inra

Communiqués de presse

Sommaire
  1. Introduction
  2. De nouvelles perspectives pour l’amélioration variétale du blé et sa culture : le séquençage du génome du blé est aujourd’hui réalisé
  3. Des observations satellites éclairent les secrets du verdissement des forêts tropicales sèches
  4. Mariner la viande rouge pour limiter le risque de cancer colorectal
  5. Numérique en productions végétales : prédire et agir
  6. Effet cocktail de pesticides à faible dose par l’alimentation : les premiers résultats chez l’animal montrent des perturbations métaboliques
  7. Le génome du chêne lève un voile sur la longévité des arbres
  8. Infections nosocomiales : la bactérie Bacillus cereus peut aussi en être la cause
  9. Au travers de TWB et TSE-R, l’Inra confirme son soutien au développement de la bioéconomie française
  10. Biologie des systèmes, biologie synthétique et bioéconomie : l’Inra, le CNRS et l’Insa Toulouse unissent leurs forces en Asie du Sud-Est
  11. Le génome de la rose décrypté : de l'origine des rosiers modernes aux caractéristiques de la fleur
  12. Mieux cibler l’aide alimentaire destinée aux personnes vulnérables
  13. ‘Hey, Start-me up !’ : retour sur les temps forts de l’événement dédié aux start-ups en biotech
  14. Les petites parcelles agricoles favorisent les pollinisateurs et le succès reproducteur des plantes en Europe de l’Ouest
  15. Création d’une unité Inra et ENVT, dédiée aux innovations thérapeutiques pour réduire l’usage des médicaments en élevage
  16. Les Cultures Intermédiaires Multi-Services au cœur de la transition agroécologique
  17. Pierre Monsan reçoit le PRIX ENZYME ENGINEERING
  18. Suite à son intégration dans le consortium de TWB, Heurisko met sa technologie de pointe au service de la R&D en biotechnologie
  19. Changer la représentation des élèves sur les métiers de la recherche grâce à un outil pédagogique innovant : la boîte à métiers !
  20. L’Inra condamne les agissements d’activistes sur son site d’Auzeville
  21. Le génome du tournesol révèle l'orchestration des gènes impliqués dans la production d'huile et la floraison
  22. MicroPep Technologies intègre Toulouse White Biotechnology pour accélérer le développement de biostimulants et d’herbicides naturels
  23. Microbiote et contaminants alimentaires : une mycotoxine amplifie l’action génotoxique d’une bactérie intestinale
  24. Toulouse White Biotechnology confirme son succès avec l’arrivée de nouveaux partenaires industriels et l’accueil de start-up
  25. Agri Sud-Ouest Innovation et l’Inra s’associent à la stratégie #FranceIA pour développer l’Intelligence Artificielle dans le secteur agricole
  26. Additif alimentaire E171 : les premiers résultats de l’exposition orale aux nanoparticules de dioxyde de titane
  27. Lancement du 1er dictionnaire scientifique d’agroécologie !
  28. Co-construire la recherche avec les Régions pour le développement durable des territoires
  29. TWB et AURIGA IV Bioseeds partenaires pour soutenir la création d’entreprises en biotechnologie industrielle
  30. Inauguration du LabCom VIRAL* dédié à la virologie aviaire et cunicole
  31. Le génome du tournesol décrypté
  32. TWB inaugure ses nouveaux locaux et équipements
  33. Projet Viola Tolosa
  34. Un séquenceur unique en France s’installe à l’Inra de Toulouse Midi-Pyrénées
  35. Diversifier les cultures et les variétés en associant  les nouvelles technologies : un dispositif original à l’INRA de Toulouse Midi-Pyrénées
  36. TWB et TOLERYS : Un partenariat public-privé réussi, au service de la santé
  37. La diversité des habitats non cultivés : un facteur clé pour préserver la biodiversité dans les exploitations agricoles
  38. Le génome du canard séquencé

Les petites parcelles agricoles favorisent les pollinisateurs et le succès reproducteur des plantes en Europe de l’Ouest

Une équipe du laboratoire DYNAFOR (DYNamiques et écologie des paysages AgriFORestiers) de l’Inra Occitanie-Toulouse a contribué à une publication sur la pollinisation parue ce mercredi 14 février dans la revue Proceedings of the Royal Society London B. Ces recherches portent sur l’effet de la taille des parcelles et de la diversité des cultures sur les pollinisateurs et le succès reproducteur des plantes. Ce sont quinze laboratoires qui ont étudié quatre régions européennes et 20 000 pollinisateurs.

Mis à jour le 14/02/2018
Publié le 14/02/2018
Mots-clés :

Expérimentation de pollinisation dans un des paysages agricoles étudié. © Annika Hass, Annika Hass
Expérimentation de pollinisation dans un des paysages agricoles étudié © Annika Hass, Annika Hass

L’intensification de l’agriculture et la destruction des milieux semi-naturels sont parmi les principales causes de la perte de biodiversité actuelle. Tandis que convertir des terres agricoles en habitats semi-naturels n’est souvent pas envisageable, augmenter la complexité de la mosaïque des cultures, en diminuant la taille des parcelles et/ou en augmentant la diversité des cultures, a récemment été suggéré comme une alternative pour favoriser la biodiversité et les services qu’elle procure à l’agriculture et à la société.

             C’est l’hypothèse qui vient d’être testée à l’échelle européenne dans une étude impliquant 15 laboratoires et dont les résultats viennent de paraître dans les « Proceedings of the Royal Society London». Cette recherche s’appuie sur une approche empirique et expérimentale unique englobant quatre régions d’Europe tempérée et méditerranéenne. Elle est basée sur des observations recueillies dans 229 parcelles cultivées situées dans 94 paysages agricoles de 1x1km dont la taille moyenne des parcelles et la diversité des cultures variaient de façon indépendante. Les chercheurs ont identifié plus de 20 000 pollinisateurs (abeilles sauvages et domestiques, syrphes) et ont mené des expériences de transfert de pollen et de production de graines.

Ils ont ainsi montré pour la première fois, et à une telle échelle géographique, que la taille des parcelles et la diversité des cultures ont des effets distincts sur les pollinisateurs et le succès reproducteur des plantes. Un paysage agricole fait de petites parcelles, et donc avec une forte densité de bordures de champs, favorise l’abondance des pollinisateurs, en particulier celle des abeilles sauvages. Cette augmentation s’accompagne d’effets positifs sur le transfert de pollen et la production de graines. L’étude suggère également qu’une plus grande diversité des cultures n’a pas forcément d’effets positifs sur l’abondance des pollinisateurs, notamment lorsque l’augmentation de la diversité est due à la présence de cultures intensives telles que la culture de maïs, peu favorables aux adventices et aux pollinisateurs.

Ces résultats originaux révèlent que les paysages cultivés ayant des parcelles plus petites produisent une cascade d’effets positifs sur la pollinisation et la reproduction des plantes, et donc des bénéfices potentiels pour l’agriculture. Des politiques agri-environnementales favorisant une réduction de la taille moyenne des parcelles cultivées pourrait donc permettre de favoriser la biodiversité tout en maintenant les surfaces de production agricole.

 

Référence de la publication :

Landscape configurational heterogeneity by small-scale agriculture, not crop diversity, maintains pollinators and plant reproduction in Western Europe, Annika L. Hass, Urs G. Kormann, Teja Tscharntke, Yann Clough, Aliette Bosem Baillod, Clélia Sirami, Lenore Fahrig, Jean-Louis Martin, Jacques Baudry, Colette Bertrand, Jordi Bosch, Lluís Brotons, Françoise Burel, Romain Georges, David Giralt, María Á. Marcos-García,

Antonio Ricarte, Gavin Siriwardena and Péter Batáry. Proceedings of the Royal Society London B, 14 février 2018. DOI : 10.1098/rspb.2017.2242

Contact(s)

Contact scientifique                                                                                                        Contact presse

   Clelia Sirami                                                                                                                   David Charamel
clelia.sirami@inra.fr                                                                                                      presse-toulouse@inra.fr
+ 33 (0)6 99 97 55 18                                                                                                + 33 (0)6 31 71 19 07