• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Axes scientifiques de Recherche suite au schéma de centre 2012. © INRA

Les axes de recherche

Axe 6 : Agro-écologie des territoires agricoles et forestiers

L’agro-écologie, un des deux défis scientifiques de l’INRA 2010-2020, vise à mobiliser de nouveaux concepts aux croisements de disciplines écologiques, agronomiques et sociales, pour mieux répondre aux enjeux de production agricole et forestière et de conservation des ressources naturelles dans des systèmes sociaux, techniques et écologiques durables.

L’agro-écologie, un des deux défis scientifiques de l’INRA 2010-2020, vise à mobiliser de nouveaux concepts aux croisements de disciplines écologiques, agronomiques et sociales, pour mieux répondre aux enjeux de production agricole et forestière et de conservation des ressources naturelles dans des systèmes sociaux, techniques et écologiques durables.. © INRA
Mis à jour le 16/12/2013
Publié le 22/04/2013
Mots-clés : Axes Scientifiques

Les unités du centre de Toulouse (AGIR, DYNAFOR, CEFS, ODR, LERNA) sont un lieu privilégié pour cette fertilisation croisée. L’enjeu est de combiner, au niveau des territoires ruraux, les approches conduites à différents échelles spatiales et temporelles, sur des processus éco-systémiques variés, sources de services, et gérés par des acteurs nombreux et ayant des objectifs différents. Le développement des approches d’ingénierie agro-écologique repose sur un renforcement des capacités d’observation environnementale (instrumentation, télédétection). La modélisation de la dynamique de systèmes complexes spatialisés tient ainsi une place importante dans ces démarches conduites en partenariat étroit avec les parties prenantes concernées, dans un processus de co-construction des innovations.
 La plateforme RECORD pour l’expérimentation virtuelle des systèmes de cultures développée au sein de l’unité BIA, est un atout en complément des démarches d’expérimentation en champ.

Grâce à de fortes collaborations avec les écoles d’ingénieurs (INP-ENSAT, INP-EIP, ENFA) au sein des unités de recherche, la transmission des acquis dans la formation des décideurs est facilitée. Définir des itinéraires agricoles innovants nécessitera plus que jamais d’accorder une place importante aux pratiques locales en favorisant les interactions entre tous les acteurs, scientifiques, professionnels et collectivités locales. Le programme de recherche Pour et Sur le Développement Régional en Midi-Pyrénées est un des dispositifs à poursuivre.

 

- 6 unités de recherche :

  1. AGIR
  2. DYNAFOR
  3. CEFS
  4. ODR
  5. MIAT
  6. LERNA

- 1 unité expérimentale : Le domaine d’Auzeville

- 1 unité mixte technologique : Outils et méthodes pour la gestion quantitative de l’eau, de l’exploitation agricole au territoire

Biodiversité : exemples de recherche en Midi-Pyrénées

Les travaux présentés dans ce document illustrent les activités de deux unités mixtes de recherche (UMR INRA - INP Toulouse), l’UMR AGIR (Agrosystèmes et agricultures, gestion des ressources, innovations et ruralités) ainsi que l’UMR DYNAFOR (Dynamiques et écologie des paysages agriforestiers). Réunis autour de l’axe scientifique « Agro-écologie des territoires agricoles et forestiers » du Centre de Toulouse, plusieurs laboratoires midi-pyrénéens de l’INRA contribuent activement aux recherches sur la biodiversité.

Au croisement de l’agronomie, de l’écologie et des sciences sociales, ces deux laboratoires inscrivent leurs travaux dans le champ de l’agro-écologie, conçue comme source d’innovations pour des systèmes de productions agricoles et forestiers durables.

Le défi actuel de l'agriculture européenne est de concilier la production agricole et le respect de l'environnement en maintenant des services écologiques. Pour cela, il est nécessaire de réduire l’utilisation d’engrais azotés et phosphatés mais aussi et surtout celle des pesticides.. © inra

Projet MicMac – Design

Le défi actuel de l'agriculture européenne est de concilier la production agricole et le respect de l'environnement en maintenant des services écologiques. Pour cela, il est nécessaire de réduire l’utilisation d’engrais azotés et phosphatés mais aussi et surtout celle des pesticides.

MicMac-Design est l'acronyme du titre développé du projet en langue anglaise : "Modelling for Integrated Crop Management in low input farming, Assessment and Cropping system Design".

Lancé le 4 janvier 2010 et financé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) à hauteur de 1MK € dans la cadre du programme SYSTERRA pour une durée de 4 ans, le projet MicMac-Design vise à concevoir et à évaluer des systèmes de culture à bas niveau d’intrants conduits selon les principes de la production intégrée en couplant approche expérimentale et modélisation.